français

Achillea millefolium

Histoire

Selon Pline, le nom latin Achillea dérive du grec achilleía, qui se réfère à Achille, le héros de la guerre de Troie; initié par le centaure Chiron à l'art de la médecine par les plantes, il s'en serait servi pour   soigner ses guerriers. Millefolium est emprunté au grec myrióphyllon, qui signifie «aux feuilles innombrables». Le nom de la plante est déjà utilisé par Pline et Dioscoride.

Caractéristiques botaniques

La millefeuille forme un rhizome rampant vivace où poussent les rosettes de feuilles basales et les tiges annuelles très feuillues, hautes de 20 à 80 cm. Les feuilles lancéolées sont bi- ou tripenniformes. Les tiges et les feuilles sont légère ment velues. Au bout des tiges se dressent des panicules ombelliformes portant des petites fleurs remplies de pétales en languette blancs, roses ou pourpres. La floraison a lieu de mai à octobre. La millefeuille comprend de nombreuses sous-espèces qui se ressemblent beaucoup sur le plan   morphologique mais dont la composition chimique est très différente. Le laboratoire Bioforce cultive la sous-espèce tétra ploïde (= à chromosomie quadruple) collina, la seule à contenir une essence bleutée, c'est-à-dire renfermant de l'azulène.

Habitat

La millefeuille pousse dans les prairies sèches et au bord des chemins ensoleillés, jusqu'à une altitude de 2500 mètres.   On la trouve en Europe, dans le nord de l'Asie et dans la région du Caucase; elle a été implantée en Amérique du Nord, en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Mode d'utilisation

Le laboratoire Bioforce utilise un extrait alcoolisé fait à partir de plantes fraîches provenant de cultures biologiques; on récolte les parties aériennes des plantes au moment de la floraison. L'herbe de millefeuille est souvent employée en infusion; on s'en sert aussi pour des bains partiels ou complets.

 
 
Nous suivre sur Facebook

imprimerprint-icon

0 produit(s) dans le panier