français

Glycyrrhiza glabra L.

Histoire

Le nom de l'espèce, Glycyrrhiza, dérive du grec glykýs pour «doux» et rhiza pour «racine». A la fin de l'antiquité, on a latinisé le mot, ce qui donna liquiritia; ce vocable a évolué, dans la langue populaire, pour donner en allemand «Lakritze», en anglais «liquorice» et en français «réglisse». Le nom du genre, glabra, dérive du latin glaber qui signifie «glabre» et se rapporte à la gousse lisse. La plante de réglisse était déjà connue des médecins chinois en 2800 av. J.-C. La médecine tibétaine la considérait comme un remède classique. Dans la chambre funéraire du pharaon égyptien Toutânkhamon (1350 av. J.-C.) on a retrouvé une description de l'importance curative de la racine de réglisse. L'effet adoucissant des préparations à base de réglisse en cas d'infections de la gorge et des bronches a déjà été mis en évidence depuis plus de 2000 ans! Au Moyen Age, la réglisse était beaucoup plus souvent cultivée qu'aujourd'hui en Europe Centrale. Il existait encore des restes de ces cultures au début du 20ème siècle. Pendant longtemps, ce remède fut utilisé en Europe uniquement comme expectorant et comme correcteur de goût. L'effet favorable de la réglisse sur les maux d'estomac ne fut décrit qu'en 1950.

 

Caractéristiques botaniques

La réglisse est un arbrisseau vivace pouvant atteindre 1,5 m de haut; son système radiculaire est très étendu, avec des racines pivotantes, des racines secondaires et des radicelles de plusieurs mètres de longueur. Les tiges ligneuses portent un feuillage léger avec des feuilles alternées pennées et lancéolées, recouvertes de poils glanduleux collants. Dans les aisselles des   feuilles poussent des grappes de fleurs dressées en épis de 10 à 15 cm de long; les fleurs sont nombreuses et de coloris bleu mauve, bleu violacé ou blanc rosé. La floraison a lieu en juin et juillet.

Habitat

L'arbrisseau de réglisse est originaire d'Asie Mineure et du Caucase. On le trouve dans le bassin méditerranéen, dans les Balkans et au Proche-Orient. Il apprécie les terrains sablonneux et on le trouve sur les terres en friche et dans le lit de fleuves à sec. Les réserves naturelles provenant d'anciennes cultures sont si bien fournies qu'on la cultive rarement de nos jours. Dans le commerce, on distingue quatre sortes de réglisse, l'espagnol, le russe, le chinois et le persan. Cela ne veut pas dire qu'il provient forcément de l'un ou l'autre pays mais cela caractérise les différentes variétés de Glycyrrhiza glabra L. (var. typica, var. glandulifera, var. pallida, var. violacea, etc.) ainsi que les différentes présentations.   Le réglisse espagnol, par exemple, est constitué de radicelles non mondées tandis que le réglisse russe est vendu dans le commerce en morceaux irréguliers décortiqués.

 

Mode d'utilisation

Pour fabriquer la teinture mère, des racines de premier choix venant d'Iran sont finement coupées et mi ses à macérer dans de l'alcool. Le goût sucré du réglisse lui fait jouer un rôle important comme correcteur de goût pour des préparations médicinales ayant un mauvais goût ou donnant la nausée. Les racines sont souvent déjà transformées en pâte de réglisse dans les pays d'origine. Les extraits de réglisse sont utilisés dans la fabrication des confiseries, de la bière, des liqueurs et des eaux-de-vie, ainsi que dans l'industrie du tabac.

 
 
Nous suivre sur Facebook

imprimerprint-icon

0 produit(s) dans le panier