français

Lemnar monior L.

Histoire

La lenticule était déjà utilisée dans l’Antiquité et Dioscoride la recommandait en cataplasmes contre les inflammations et la goutte, sous le nom de «phacos des mares». La plante était également bien connue des médecins arabes du Moyen Age. Les auteurs européens de livres de simples de cette époque l’appelaient «lentille de mer». Lonicerus écrivait que les lentilles de mer «colmatent naturelle ment tous les écoulements de sang résultant de la chaleur. Le suc appliqué sur les fistules anales leur fait le plus grand bien. Appliqué en emplâtre, le remède éteint le feu sauvage qui envahit l’homme. Les lentilles de mer éliminent tous les abcès inflammatoires que l’on badigeonne avec leur suc.» Il les recommandait aussi en cas de podagre (goutte dans l’articulation du gros orteil). Chez les Grecs, Lemna désigne une plante aquatique et ce nom dérive probablement de limne,   qui signifie «marécage» ou «étang». Minor, en latin, signifie «petit, minime». En latin, la plante s’appelait Lens palustris ou Lens aquatica.

 

Caractéristiques botaniques

Cette plante minuscule reste sur l’eau; elle se compose d’un corps foliacé rond ou ovale de 3 à 5 mm avec des filaments radiculaires s’en fonçant dans l’eau. Les fleurs uni sexuées sont groupées par trois le long de la tige. Blanchâtres et rondes, elles semblent très délicates et comme un peu écrasées. L’ovaire est une graine à nervures longitudinales. La plante fleurit toutefois très rarement. Les nombreuses raphides acérées(cristaux en forme d’aiguilles des cellules de la plante) présentes dans les parties foliacées protègent bien la plante contre les dommages causés par les limaces. Elle est cependant très appréciée des canards et des oies.   La lentille d’eau pousse à foison dans les mares et les étangs qu’elle recouvre parfois complètement, ce qui empêche en même temps que l’eau ne pourrisse. La floraison a lieu en avril et mai.

 

Habitat

On trouve la lentille d’eau dans toutes les parties du globe, à   l’exception de l’Extrême-Orient et de l’Amérique du Sud; elle pousse sur les mares et les étangs d’eau douce, dans les régions au climat frais, océanique.

 

Mode d’utilisation

Le laboratoire Bioforce utilise la dilution homéopathique de plantes fraîches et entières et conformément au HAB actual.

 
 
Nous suivre sur Facebook

imprimerprint-icon

0 produit(s) dans le panier