français

Rosa canina L’églantier

Histoire

L’églantier, encore appele rosier des haies ou rose de chien, est la plus eommune de toures les roses sauvages. Le nom du fruit, cynorrhodon. confirme aussi l'appellation canine. Cela ne signifie pas c|iie la plante a du chien — restons sérieux - mais dans l'Antiquité, ses racinces passaient pour guérir la rage. Quant au rosier des haies, il s'explique du fait que la plante pou.sse dans (presque) toutes les haies d’Europe et d'Asie. La ramille des rosacées, dont elle fait partie, ne compte pas moins de 30 variétés en Europe, pour la plupart sauvages, et dans le monde entier, il y en aurait plus de 8000 – dont les plus belles et les plus nobles de toutes les plantes odoriférantes. L’églantier n'a rien de noble mais il est bourré de vitamines: il apprécie les sols argileux. il fleurit en été et ses fruits, les cynorrhodons. se récoltent à l'automne, lorsqu’ils sont bien mûrs.

 

Des vitamines à gogo

C'est surtout Ia teneur en vitamine C de l'églantier des Alpes qui est impressionnante. II est recommandé d'utiliser les fruits crus pour ne rien perdre de cette précieuse substance. La préparation d'une marmelade, par exemple, nécessite beaucoup de travail.

Voici comment procéder: aprés la recolte, les cynorrhodons sont  fendus en deux pour retirer les graines et le duvet. Ensuite, il faut les hacher et les réduire en purée que l'on mélange avec du sucre, du miel ou du concentré de poires.

Cette délicieuse marmelade à froid ne se garde que 5 ou 6 jours au réfrigérateur, mais c'est un véritable concentré de vitamines.

Le cynorrhodon en cuisine

A l'automne, le rouge éclatant des cynorrhodons accroche le regard des promeneurs. Ces «baies» charnues issues de la fleur constituent le réceptacle des véritables fruits qui sont des akènes. Elles recèlent toutes les réserves en Vitamine C de l'églantier, connu et employé depuis l'Antiquité, surtout sous forme d'une tisane rafraîchissante pour le petit déjeuner ou pour prévenir la grippe; elle est en outre légèrement diurétique et laxative.

Les grands-mères connaissent aussi la préparation traditionnelle de marmelade, de fruits cuits, de sirop ou de compote de cynorrhodons, utilisés à leur tour pour agrémenter potages et gratins sucrés, méringues, entremets et mueslis.

 
 
 
Nous suivre sur Facebook

imprimerprint-icon

0 produit(s) dans le panier