français

Vitex agnus-castus

Histoire

Dans l’Antiquité, le gattilier jouissait déjà d’une grande estime et servait au culte. Les Athéniennes qui participaient aux huit jours des Thesmophories, les fêtes de la fertilité en l’honneur de Déméter, en utilisaient les fleurs pour se parer et les feuilles en litière pour préserver leur chasteté. Dans les monastères du Moyen Âge on se servait des fruits comme ersatz pour le poivre afin de réprimer le désir charnel (= anaphrodisiaque), d’où le nom «poivre de moine». Les moines répandaient de la balle de gattilier sur leurs lits et il paraît qu’en Italie, la coutume existe encore de joncher le chemin des couvents de fleurs de gattilier pour l’arrivée des novices. On employait jadis le gattilier comme remède contre les blessures, les maux abdominaux, l’hydropisie, les troubles hépatiques et spléniques, et également comme emménagogue, carminatif et galactagogue. Le nom de la plante résulte d’une série d’erreurs étymologiques. Chez Théophraste et Dioscoride l’arbrisseau s’appelle agonos, avec le aprivatif et gonos pour pro création, ce qui donne «infécond». Au fi l du temps, cela fut confondu avec un tout autre mot, agnos, qui signifie «saint, pur, chaste». Dans sa description de la plante, Pline utilise le mot latin pour «chaste», castitas. L’interprétation erronée d’agnos donna en latin agnus, qui signifie «agneau», et la plante reçut ainsi   le nom d’«agneau chaste». Le terme latin vitex vient de vitilium, qui signifie «treillage ». On utilise encore aujourd’hui les solides rameaux de la plante pour des clôtures en treillage.

Caractéristiques botaniques

Le gattilier est un arbrisseau de 3 à 5 mètres de haut aux rameaux brun clair, anguleux et duveteux. Ses petites feuilles palmées se composent de cinq à sept folioles et sont verticillées en croix. Au bout des tiges, les inflorescences très fournies forment de petites corolles violette-bleues, roses ou blanches. Les fruits bruns ou noirs, gros comme des grains de poivre, sont des drupes à quatre graines. La plante entière a une odeur et un goût poivrés. Il faut remarquer que cet arbrisseau ne porte des fleurs et des fruits qu’à la fi n de l’été, en période d’épuisement des réserves nutritives,   ce qui explique qu’on l’apprécie beaucoup chez nous comme arbuste d’agrément pour sa floraison tardive et son odeur agréable. La floraison a lieu en août et septembre.

Habitat

On trouve le gattilier dans tout le bassin   méditerranéen et en Asie, jusque dans le nord-ouest de l’Inde. Il pousse en colonies touffues au bord des rivières et dans les régions littorales.

Mode d’utilisation

La fabrication homéopathiques de la teinture-mère est fait conformément au HAB actual. On prends les fruits mûrs séchés de la plante Vitex agnus-castus L. Les dilutions sont préparées par agitation manuelle.

 
 
Nous suivre sur Facebook

imprimerprint-icon

0 produit(s) dans le panier