français

Accueil / Thémes de santé / Attention à la fondue chinoise


Attention à la fondue chinoise

L’hiver, la fondue chinoise (ou potée mongole) figure souvent au menu de bon nombre de Suisses. Ce plat représente le principal risque d'infection par la bactérie campylobacter, révèle une étude de l’Institut tropical et de santé publique suisse.

Cette infection (contagieuse) se manifeste par des douleurs abdominales, de la fièvre, des nausées, des diarrhées et des vomissements. En moyenne, 15 % des personnes atteintes doivent être hospitalisées pendant trois jours.

L’infection au campylobacter s’est répandue au cours des dernières années : près d’un quart des intoxications alimentaires lui serait dû. Les chercheurs estiment que la moitié des cas surviennent entre décembre et janvier. La bactérie est fréquemment présente dans la volaille.

L’augmentation des infections touche aussi l’Allemagne, où la fondue chinoise est dégustée plutôt pour le Jour de l'an. Avec des mesures d’hygiène appropriées, on peut éviter la plupart des infections, par exemple en consommant de la viande surgelée, et en plaçant la viande crue et la viande cuite dans des assiettes séparées.    

Source : aerzteblatt.de/TR

Nous suivre sur Facebook

Produits A.Vogel :


Produits A.Vogel :


La quintessence de la cuisine naturelle et équilibrée :




0 produit(s) dans le panier