français

Accueil / Votre alimentation / Le potassium diminue le risque d’accident vasculaire cérébral

Le potassium diminue le risque d’accident vasculaire cérébral

Selon une méta-analyse de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), une carence en potassium peut être à l’origine d’hypertension et constituer un facteur de risque d’AVC.


La population actuelle consomme de moins en moins de potassium dans son alimentation. Dans la plupart des pays, l’apport en potassium est bien inférieur à 3,5 grammes, seuil minimal quotidien recommandé par l’OMS. Les carences en potassium sont dues à la consommation croissante des plats préparés, car lors de leur élaboration, le potassium tend souvent à disparaître. En outre, les légumes riches en potassium comme les haricots, les petits pois, les épinards, les choux, ou les fruits comme les noix, les bananes, les papayes ou les dattes ont disparu de la plupart des repas.


En tout, 33 études regroupant plus de 128 000 participants ont été analysées par l’OMS. Par rapport au nombre total de maladies cardiovasculaires et d’infarctus du myocarde, seule une tendance non significative de cet effet protecteur a été observée ; en revanche le nombre d’AVC a reculé de 24 % en cas d’apport élevé en potassium.    


Source : aerzteblatt.de


Nous suivre sur Facebook

0 produit(s) dans le panier