français

Accueil / Thémes/TroublesQu’'est-ce que le climatère

Qu'est-ce que le climatère?


Le climatère (du grec klimaktér «échelle, moment critique de la vie») n’est pas une maladie, mais désigne les années de changement hormonal que connaît la femme avant et après la ménopause.

Le climatère commence dès l’âge de 40 ans chez certaines femmes, d’autres ne l'’atteignent qu’au milieu de la cinquantaine. Le moment du début du climatère peut être influencé par des facteurs génétiques et physiques (poids, taille, distribution de la graisse, état nutritionnel) et dépendre du statut socio-économique de la femme. Le climatère survient immédiatement après une ablation chirurgicale des ovaires.

Les trois phases du climatère

En médecine, on distingue trois phases du climatère. La première, appelée préménopause, commence vers la 40e année. Le cycle mensuel est encore régulier au début, mais des premiers symptômes – accès de sueur ou troubles du sommeil, par exemple – peuvent se manifester.

Cette période est suivie de la périménopause – souvent désigné comme le climatère proprement dit – où les cycles mensuels deviennent nettement plus irréguliers et les symptômes généraux sont souvent plus marqués. L’entrée en périménopause est caractérisée par un début de régression des ovaires et une chute drastique de la production d’hormones sexuelles féminines. L’organisme tente bien de compenser cette chute de production, mais ceci a pour effet de perturber la régulation hormonale. Cette situation est en partie responsable de l’apparition des différents symptômes. Quand à la fin, la production d’œstrogènes tombe à un niveau très faible, les règles cessent et la femme n’est plus féconde.

Un an après les dernières règles (la «ménopause» au sens strict) commence la dernière phase, la postménopause. Les troubles climatériques peuvent être encore nettement ressentis au début, mais diminuent lentement au bout d’un certain temps. La postménopause ouvre cependant la voie à d’autres symptômes physiques à moyen et à long terme.

Le climatère dure 10 à 15 ans en moyenne. Durant les différentes phases de transition, le taux d’hormones sexuelles féminines ne cesse de se modifier, ce qui peut provoquer des troubles connus sous le nom de syndrome climatérique.

Troubles du climatère

Bien que le climatère soit un processus naturel, les changements hormonaux causent bien des problèmes à certaines femmes. Une étude rapporte que sur 10 femmes âgées de 45 à 55 ans, 9 présentent des troubles du climatère, parmi lesquelles deux sur trois souffrent d’un ou plusieurs symptômes sévères. Les bouffées de chaleur et les accès de sueur nocturnes font partie avec les règles irrégulières des signes typiques du climatère.

Symptôme n° 1: bouffées de chaleur, accès de sueur

Chacune vit différemment les changements hormonaux. Parmi les divers signes de la ménopause, on observe le plus souvent des plaintes résultant d’une contraction ou d’une dilatation des vaisseaux sanguins (symptômes dits «vasomoteurs»):

  • près de 75 % des femmes concernées souffrent de bouffées de chaleur et d’accès de sueur
  • environ 65 % connaissent également des accès de sueur nocturnes
  • Ces troubles sont perçus comme particulièrement désagréables et peuvent fortement diminuer la qualité de vie; il est donc souhaitable de les soulager par un traitement des symptômes.

Autres troubles

Le climatère est souvent associé à divers symptômes. Ceux-ci sont individuels et n’ont pas la même intensité chez toutes les femmes. Les symptômes suivants peuvent apparaître.

Nous suivre sur Facebook

0 produit(s) dans le panier