français

 
Quelques mesures physiques
1

Bains, compresses et enveloppements chauds

  • Stimulent la circulation sanguine
  • Renforcent les défenses immunitaires
  • Détendent les muscles
  • Soulagent les contractures et les douleurs articulaires
  • Calment les crampes d’estomac et d’intestin
  • Stimulent l’appareil digestif


Enveloppements frais ou froids

  • Font baisser la fièvre
  • Apaisent les douleurs inflammatoires
  • Apaisent les douleurs articulaires
  • Apaisent les douleurs dues à des brûlures
  • Empêchent les hématomes et les œdèmes de s’étendre


Bains à élévation progressive de la température
Qu’il s’agisse d’un bain de bras, d’un bain de pieds ou d’un bain complet, le principe reste le même :
la température initiale est de 35 - 36 degrés, puis on ajoute de l’eau très chaude pour obtenir une température élevée mais agréable.
Ces bains sont déconseillés aux personnes souffrant de forte fièvre, d’insuffisance cardiaque sévère, de maladies pulmonaires graves ou de plaies ouvertes.

Ablutions

On distingue plusieurs types d’ablutions : les ablutions de la partie supérieure du corps, de sa partie inférieure, du corps entier, du ventre et les ablutions répétées. Les ablutions permettent aux personnes en bonne santé de renforcer leur système immunitaires et contribuent à une évolution plus bénigne de l’affection chez les personnes malades. Elles stabilisent la température corporelle, stimulent le métabolisme et l’élimination des déchets et exercent une action bénéfique sur le système nerveux végétatif. Les ablutions froides doivent uniquement être effectuées sur une peau chaude, après avoir retiré uniquement les vêtements indispensables. La température ambiante doit être agréable. Pour les personnes frileuses, la température de l’eau doit s’élever à env. 18 degrés. Sinon, une eau plus froide peut être utilisée. Comment procéder : plongez une serviette en lin ou un gant de toilette en tissu éponge dans l’eau froide puis tordez-la/le pour l’essorer. Appliquez-la/le sur la peau en exerçant une légère pression. Retournez fréquemment la serviette/le gant de toilette et replongez-la/le dans l’eau froide à plusieurs reprises. Effectuez l’ablution rapidement de manière à ne pas grelotter ; sa durée ne doit pas dépasser deux minutes. Rhabillez-vous ensuite sans vous sécher et veillez à vous réchauffer (en vous mettant au lit ou en bougeant énergiquement).
Ablutions de la partie supérieure du corps

  • En cas de catarrhes aigus et chroniques
  • En cas d’épuisement


Ablutions de la partie inférieure du corps

  • En cas de varices et de mauvaise circulation sanguine au niveau des jambes


Ablutions du corps entier

  • Accroissent la résistance aux infections
  • Stimulent le métabolisme (goutte, rhumatismes, diabète)
  • Stimulent la circulation sanguine


Marche dans l’eau

La marche dans l’eau a un effet rafraîchissant le matin et un effet apaisant le soir. Elle stimule la circulation sanguine et le métabolisme. Un parcours Kneipp s’y prête de manière optimale. Si aucun parcours de ce type n’est disponible, un bassin offrant suffisamment de place pour les deux pieds peut également faire l’affaire. Veillez à ce que vos pieds soient chauds avant de pénétrer dans l’eau fraîche jusqu’à mi-mollet. Avancez à la manière d’une cigogne, en sortant un pied de l’eau à chaque pas et en recourbant les orteils vers le bas. Durée : quelques secondes, une minute au maximum. Pour terminer, essuyez-vous, enfilez des chaussettes chaudes et faites un peu d’exercice (le matin) ou allez au lit (le soir).

imprimerprint-icon

0 produit(s) dans le panier