français

Accueil / Themes de santé / Asthme : les fourrures animales sont réputées venir en aide

Asthme : les fourrures animales sont réputées venir en aide

0

L’asthme passe pour être une maladie urbaine typique. Les enfants qui ont grandi dans des fermes ont statistiquement moins d’asthme et moins d’allergies.

Le contact régulier et précoce avec divers microbes et champignons provenant des plantes et des animaux expliquerait cela. Plus l’univers microbien est varié, plus il est probable que l’asthme et les allergies n’apparaissent pas.

Connaît-on des moyens pour protéger les enfants des villes ? Les chercheurs du centre Helmholtz de Munich ont analysé les données d’une étude portant sur près de 3 000 nouveau-nés vivant en ville. Les enfants ayant dormi sur une fourrure animale les trois premiers mois de leur vie souffraient ensuite nettement plus rarement d'asthme. À l’âge de six ans, ces enfants présentaient un risque de maladies respiratoires de 80 % inférieur à ceux du même âge qui n’avaient pas dormi sur une fourrure animale. Ces différences étaient mesurables jusqu’à l’âge de dix ans.  

Source : scinexx.de/TR

En savoir plus :

Nous suivre sur Facebook

0 produit(s) dans le panier