français

/ / / Défenses immunitaires : les meilleurs alliés

Défenses immunitaires : les meilleurs alliés

0

Les alliés du système immunitaire sont la vitamine A (et son ébauche, la provitamine bêta-carotène), la vitamine C et E, le fer (sel minéral), le zinc et le sélénium (oligo-éléments).

Les légumes cultivés sur nos sols en hiver, comme les choux, les légumes racines, ou encore les légumineuses séchées, les variétés de noix et les jeunes pousses, nous fournissent pratiquement tout ce dont notre système immunitaire a besoin, si on les combine correctement.

Se défendre contre les microbes

La peau et les muqueuses constituent une première barrière contre les agents infectieux. La vitamine A joue un rôle majeur dans la constitution et la préservation des muqueuses. En cas de carence, elles sont moins irriguées, dessèchent, les bactéries peuvent s’infiltrer plus facilement. La vitamine C contribue à lutter contre les virus et les bactéries, et favorise les cellules phagocytaires qui détruisent directement les agents pathogènes. La vitamine E stimule la formation des lymphocytes B et T. En outre, comme la vitamine C et le bêta-carotène, elle neutralise l’effet des radicaux libres (liaisons d’oxygène agressives) sur l’organisme. Le sélénium, un oligo-élément, y contribue également.

De précieux oligo-éléments

L’action stimulante du sélénium sur le système immunitaire serait due à sa fonction anti-oxydante. Le sélénium est présent essentiellement dans la viande et le poisson. Les germes de blé, les noix de coco et les asperges en contiennent également des quantités appréciables. On le trouve aussi dans les légumineuses, l’ail, les champignons, les graines de tournesol. Le zinc active une multitude d’enzymes du système immunitaire. En règle générale, il est mieux assimilé s’il provient de source animale plutôt que de source végétale. Outre la viande et certains mollusques, les produits laitiers, les brocolis, les légumineuses, les pépins de courge, les graines de sésame et de soja contiennent également du zinc. Les protéines (par ex. issues des légumineuses) et la vitamine C améliorent l’assimilation du zinc.

Une main de fer contre les infections

Le fer est essentiel aux cellules phagocytaires du système immunitaire, dont il accélère les réactions. Le fer se trouve dans la viande, également dans les céréales complètes, les légumineuses et les légumes verts à feuilles comme les épinards. La vitamine C améliore l’assimilation du fer de source végétale.

Les substances végétales comme les monoterpènes (présents par ex. dans le cumin ou la coriandre), les polyphénols (chou rouge, oignons rouges, également vin rouge), les saponines (légumineuses et épinards), et les sulfures (ail, oignons) protègent contre les infections et les inflammations. Les champignons Shiitake (appelés aussi lentins des chênes) et certaines épices comme le cumin noir, le piment rouge, le gingembre et le raifort ont la réputation de renforcer le système immunitaire.

En savoir plus :

Nous suivre sur Facebook

0 produit(s) dans le panier