français

Home / Thèmes de sané / « Un dopage écolo » au jus de betterave

Jus de betterave : « Un dopage écolo »

0

Les sportifs ont certainement suivi avec la plus grande attention cette information. David Weir, jeune britannique de 33 ans et quadruple médaillé d’or aux Jeux paralympiques de cette année, a dévoilé récemment le secret de son succès : le jus de betterave. Il dit avoir absorbé du jus de betterave concentré pendant le marathon et avoir ainsi gagné la course.

Du jus de betterave comme produit dopant ? Des études médicales confirment en effet le pouvoir de la betterave. Son jus est riche en vitamine B, en potassium, en fer et en acide folique. Il a des propriétés hypotensives et anti-oxydantes. Une étude de l’Université britannique d’Exeter (2009) a mis en évidence que la consommation de 500 millilitres de jus de betterave avant l’entraînement augmentait la résistance des coureurs cyclistes. L’an passé, ce résultat a été confirmé par une deuxième enquête de la même université, ainsi que par une étude américaine menée sur des coureurs de fond.

Le nitrate contenu dans le jus de betterave en serait l’explication ; il est essentiel à la fabrication des protéines et est transformé en oxyde d’azote dans l’organisme. Conséquence : des vaisseaux sanguins élargis, un débit sanguin plus élevé, davantage d'oxygène pour les muscles. Contrairement au nitrite, un produit de déchet, le nitrate contenu dans les valeurs limites des aliments n'est pas dangereux.

Source : telegraph.co.uk/TR

Nous suivre sur Facebook

0 produit(s) dans le panier