français

Accueil / Thèmes de santé / Une oasis de bien-être à la maison

Une oasis de bien-être à la maison

Plongez dans un bain chaud

0


Foto: Fotolia

Vent, brouillard, neige, pluie et pénombre le matin et le soir. Bout du nez rougi par le froid, mains engourdies et pieds glacés. Quoi de plus agréable que de se détendre dans bain bien chaud et agréable par temps maussade ?


Certes, une douche consomme moins d'eau. Mais on ne prend pas un bain tous les jours. Un peu de luxe de temps en temps fait du bien au corps et à l’esprit. Et si le luxe consiste en une baignoire bien remplie et quelques ingrédients bénéfiques pour la santé, qui viendra s'en plaindre ? Si vous voulez préparer un bon bain fait maison à votre mari si vous êtes une femme, ou à votre compagne si vous êtes un homme, ou à votre maman si vous êtes sa fille, ou tout simplement pour vous – vous trouverez ci-dessous les recettes adéquates. Il est possible d'acheter de bons additifs pour le bain chez les fournisseurs de produits cosmétiques naturels (en général, les bains moussants dessèchent la peau).

C’est un plaisir de les composer soi-même, on peut les adapter en fonction des besoins personnels et des goûts de chacun. Un bain chaud détend le corps et l'esprit.

Pour un bain détente, la température recommandée se situe entre 36 et 38°C. Au-delà de 40°C, l’eau chaude pèse sur la circulation, notamment chez les personnes d’un certain âge, et tend à fatiguer. Reste que ce ne sont que des règles générales : prenez votre bain à la température qui vous convient. Et si au bout de 10 minutes, l’eau vous semble plus froide que lors de votre entrée dans la baignoire, n’hésitez pas à faire couler de l'eau chaude.

Dans le bain, qui n’excédera pas 20 minutes, les muscles se détendent, l’irrigation sanguine et le métabolisme sont stimulés. Les pores de la peau s’ouvrent, les substances curatives peuvent être absorbées. Cela explique que le bain est plus efficace que la douche pour les soins de la peau.

Se frictionner avec une éponge naturelle, une brosse ou un gant de crin adoucit la peau et confère encore plus de fraîcheur. Après le bain, accordez-vous un moment de repos. Le soir, pendre un bain avant d’aller au lit est bénéfique, car cela détend le corps, le préparant ainsi à un sommeil réparateur.

Un bain aux herbes


Les bains aux herbes ne passent pas pour être chics et séduisants, reste que le potentiel curatif et aromathérapeutique du bain prend ainsi tout son sens.

Pour une action maximale, un bain aux herbes se prépare comme suit : laissez fortement infuser 100 à 200 grammes d'herbes pendant 15 à 20 minutes, avant de les verser dans l’eau du bain à l’aide d’une passoire.

On peut aussi plonger directement dans l’eau du bain des plantes médicinales séchées, empaquetées dans un petit sac de lin, un lange fin en coton ou un bas de nylon.

Après une journée bien remplie, peut-être stressante, le houblon, la camomille, la lavande, les fleurs de tilleul et la mélisse ont un effet particulièrement apaisant et favorisent l'endormissement.


Photo: Panthermedia

Si vous voulez combattre fatigue et apathie, un bain au romarin additionné de cinq gouttes d’huile de pyrola (Pyrola minor) revigore et stimule la circulation. Dès que vous sentez les débuts d'un refroidissement, désencombrez vos voies respiratoires par un bain aux feuilles de sauge, auquel vous ajouterez 5 à 10 gouttes d’huile essentielle de thym.

Créer soi-même ses huiles de bain


Rien de plus simple. La base se compose de 100 millilitres d'une bonne huile comme l’huile d’amande, de jojoba, de soja ou de germes de blé, enrichie d’huiles essentielles odorantes, en quantité suffisante pour cinq bains environ.

Les huiles essentielles s’évaporent relativement vite, aussi faut-il les verser dans le bain déjà rempli.

L’huile de bain pure forme un film de gouttelettes à la surface de l’eau. Si l’on la mélange avec une tasse de crème ou deux tasses de lait, elle se diffusera mieux dans l’eau.

Pour un bain détente, on mélangera l'huile de base avec 10 à 12 gouttes d'huile essentielle de lavande ou de palma rosa aux senteurs de rose. L’huile de marjolaine au parfum d’herbes ou l'extrait de vanille conviennent également.

Pour une senteur sensuelle, ajoutez à l’huile de base quelques gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang, de jasmin, de géranium ou de magnolia, selon vos goûts.

Une note plus fraîche et plus âcre sera obtenue par ex. par du Petit Grain.Chaleur et accents épicés seront apportés par entre autres par  le gingembre, la cardamome, le patchouli, le bois de santal ou de cèdre.

Après un bain à l’huile, reste à s'essuyer la peau, s’emmitoufler dans un peignoir, avant de se reposer.


Les bains à l’eau de mer


Ceux qui se baignent dans la mer pendant les vacances savent que leur peau en ressort plus belle et plus ferme. Un bain à l’eau de mer purifie le corps, stimule le métabolisme, élimine l’eau excédentaire des tissus des couches les plus profondes du corps, et le recharge en même temps en sels minéraux. Les sels minéraux présents dans l’eau de mer (potassium, calcium, sodium, magnésium, sulfate) et les oligo-éléments sont parfaitement absorbés par la peau.

Le sel de mer est en outre un additif de bain apprécié pour traiter les peaux irritées, les démangeaisons et certaines maladies de peau comme par ex. le psoriasis, l’eczéma ou la névrodermite. Le sel de la Mer morte est réputé particulièrement riche en sels minéraux curatifs et lissants.

  • Pour un bain rempli visant à nettoyer la peau, la nourrir et l'affermir, il convient de dissoudre 400 grammes de sel de mer dans l'eau. Pour ceux qui ont une peau à tendance sèche, un peu d’huile végétale ou de crème peut être ajoutée à l’eau.

Les bains au sel de mer sont apaisants et ont un effet positif sur la peau, par contre ils fatiguent l’organisme. Il est donc recommandé de sortir lentement de la baignoire après le bain et de se reposer pendant une demi-heure. Les personnes souffrant d’hypotension, de troubles rénaux, cardiaques ou circulatoires ne doivent pas prendre de bain d’eau salée.

L’eau salée ne fait pas gonfler la peau autant que l’eau ordinaire, mais elle la dessèche

Par conséquent,  même si la peau semble bien ferme, après le repos, n’hésitez pas à appliquer de l'huile corporelle ou une crème hydratante.

Énergie, détente et luxe pur – trois conseils essentiels


1. Faire le plein d'énergie

Pilez une tasse de baies de genévrier pour faire ressortir plus facilement les huiles essentielles. Faites bouillir le genévrier pilé avec 50 grammes de feuilles de romarin séchées (disponible en pharmacie) dans un demi-litre d'eau froide, laissez frémir à feu très doux pendant 30 minutes, filtrez et ajoutez à l’eau du bain. Le genévrier a un effet antibactérien, favorise l'irrigation sanguine, renforce la circulation et tonifie. Le romarin réveille les apathiques, stimule la circulation et apaise les douleurs musculaires. Très revigorant le matin, à ne prendre le soir que si l’on a quelque chose de prévu.

2. Savourer la détente

Pour un bain détente apaisant, on peut couper 500 grammes de gingembre frais en tranches très fines (ainsi les huiles essentielles et les autres composants se diffusent plus facilement).
On plonge les tranches de gingembre dans 2 litres d’eau bouillante, puis on laisse frémir le tout à feu doux pendant 20 minutes. À ajouter à l’eau du bain une fois filtré.

Un conseil : si on le souhaite, on peut aussi ajouter le jus d'un citron.

En médecine chinoise, le gingembre est réputé « chaud », il s’avère qu’en effet un bain agrémenté d’une infusion de cette racine exotique est très bénéfique lorsque l'on frissonne, que l’on a froid. Le gingembre est en outre connu pour apaiser les douleurs musculaires et les courbatures, dénouer les tensions et « laisser couler les fluides ».

3. Apprécier le luxe pur

Mélangez 4 cuillères à soupe d’huile d’amande dans un verre de crème, ajoutez 3 à 5 gouttes d’huile de rose.

Dans l’eau du bain, ce mélange saura cajoler la peau et envoûter le nez par ses senteurs.
L’huile de rose est l’une des huiles essentielles les plus chères, en effet il faut 3 000 kilos de fleurs pour distiller un kilo d’huile de rose à la vapeur d’eau. L’huile de rosier de Damas à l’aspect vert, originaire de Bulgarie, est la meilleure (et la plus chère). Les huiles de rose provenant d’autres pays et la Rosa centifolia sont moins coûteuses. L’huile de rose est pâteuse à température ambiante, il est préférable de la réchauffer légèrement avant de l’utiliser.

Comme variante à l’huile de rose, on peut ajouter à la recette ci-dessus 2 tasses d’eau de rose. On peut encore utiliser l’huile de géranium rosat relativement bon marché, au parfum délicat et bénéfique pour la peau, en la mélangeant à la crème.

Nous suivre sur Facebook

0 produit(s) dans le panier