français

 
Plantes médicinales conseillées en cas de maladies du foie
2

Artichaut

Cynara scolymus

Les feuilles vertes et les fonds des artichauts sont utilisés en médecine. Ses composants (substances amères, dérivés d'acide quinique, flavonoïdes) favorise la production et l'excrétion de la bile. On connaît également son action normalisante sur l'hyperlipidémie, qui peut contribuer à l'augmentation des valeurs de cholestérol dépendant de l'alimentation. Les préparations à base de feuilles d'artichaut ont des propriétés antioxydantes et hépatoprotectrices. Plus >


Boldo

Peumus boldus

Le boldo est une plante caractéristique des régions arides du Chili et du Pérou. On utilise en médecine son feuillage sempervirent. Les extraits de boldo stimulent la sécrétion de la bile et du suc gastrique et aident à soulager les légers troubles gastro-intestinaux spasmodiques et les troubles digestifs. Plus >


Dent-de-lion (pissenlit)

Taraxum officinale

On utilise en médecine les fanes et les racines cueillies à la floraison. Les jeunes feuilles fraîches procurent également beaucoup de bienfaits en salade. La dent-de-lion renferme de nombreuses substances amères et convient donc parfaitement pour stimuler l'activité rénale et la sécrétion biliaire et pour traiter les troubles digestifs. La plante est une source appréciable de potassium, ce qui contribue à une action diurétique et légèrement laxative. Plus >


Menthe poivrée

Mentha piperita

La menthe poivrée renferme une huile essentielle avec pour constituant principal le menthol, ainsi que des tanins et des flavonoïdes. Cette herbe a un effet antispasmodique et carminatif et entraîne une augmentation considérable de la sécrétion de bile. Les infusions à la menthe poivrée sont particulièrement indiquées dans le traitement des douleurs spasmodiques dans la région gastro-intestinale. Plus >


Chardon Marie

Silybum marianum

Les fruits mûrs (graines) du chardon Marie sont utilisés en médecine pour leurs propriétés hépatoprotectrices très recherchées. Le contenu de la graine, substance appelée silymarine ou silibinine, protège les cellules du foie, en modifiant la membrane cellulaire et empêchant ainsi les poisons de pénétrer dans la cellule. Une augmentation de la synthèse des protéines favorise la régénération du foie. C'est pourquoi des préparations à base de chardon Marie sont utilisées afin de prévenir et de traiter les atteintes hépatiques toxiques, causées par exemple par l'alcool, les intoxications à l'amanite phalloïde, et comme traitement adjuvant des affections hépatiques chroniques telles que les hépatites, les cirrhoses du foie et les dégénérescences graisseuses du foie. La préparation de l'infusion ne contient que très peu de silymarine et est utilisée pour traiter les troubles digestifs. Plus >


Armoise absinthe

Artemisia absinthium

Les fleurs de l'armoise absinthe contiennent principalement de l'huile essentielle et des substances amères. Utilisées en infusion, elles servent à traiter le manque d'appétit et les troubles digestifs, tels que les spasmes, les sensations de réplétion et les flatulences, et à stimuler la sécrétion biliaire.

imprimerprint-icon

0 produit(s) dans le panier