français

 
Quelques astuces en cas de maladies du foie

Alimentation 

Veillez à prendre des repas pauvres en graisses et faciles à digérer.

Aliments recommandés

  • Pommes de terre en robe des champs, riz, produits à base de céréales complètes, légumes, soupes de légumes, müesli
  • Papayes, bananes, baies
  • Aliments crus tels que la rave, les betteraves rouges, les carottes, les salades, en particulier les variétés amères telles que la chicorée, la dent-de-lion, les endives, la rucola, la radicchio, le pain de sucre
  • Fromage blanc, lait ou produits laitiers légèrement acidulés comme le lait acidulé, le yaourt, le kéfir et le babeurre
  • Beurre frais et huiles pressées à froid, non chauffés et en quantité raisonnable
  • Herbes aromatiques telles que l'oseille, la livèche (céleri perpétuel), les feuilles de laurier, le cerfeuil, la marjolaine, le romarin et l'estragon

Aliments non recommandés

  • Huile d'arachide, matières grasses chauffées, les aliments cuits dans l'huile tels que les frites, les beignets, etc.
  • Porc et charcuterie
  • Œufs cuits
  • Légumineuses, tous les types de choux cuits
  • Jus de fruits, fruits crus
  • Sucre blanc, produits à base de farine blanche
  • Alcools, café, thé noir
  • Condiments, tels que le poivre, la noix de muscade, le sel, la cannelle, le vinaigre et la moutarde

En cas de douleurs persistantes, vous pouvez également effectuer un régime hépatique.

Cure de renforcement du foie

En réalisant chaque année une cure de renforcement de votre foie, vous prévenez les maladies susceptibles d'affecter cet organe très important et contribuez à son bien-être. Prenez les plantes médicinales suivantes sous forme de gouttes ou d'infusion, pendant 4 à 8 semaines:

  • artichaut (Cynara scolymus)
  • boldo (Peumus boldus)
  • chardon Marie (Silybum marianum)
  • petite centaurée (Centaurium erythraea)

Afin de soulager de manière optimale le foie, veillez à ce que les substances dissoutes soient éliminées.

  • Une cure de printemps est particulièrement appropriée avec des herbes fraîches telles que le pissenlit, l'ail des ours, l'ortie, l'achillée millefeuille, le cresson d'eau.
  • Pour la stimulation intestinale, une cure de lactosérum concentré est très recommandée.

Mesures physiques

La chaleur moite favorise la circulation sanguine et stimule l'activité hépatique. Cataplasmes chauds et enveloppements apaisent les crispations et les douleurs. Il est recommandé de réaliser des cataplasmes de fleur de foin et des enveloppements avec des compresses chaudes.

En cas d'urgence, une bouillotte chaude peut faire effet, tout comme une douche (la plus chaude possible) sur la région du foie.

imprimerprint-icon

0 produit(s) dans le panier