français

Accueil / Conseils santé / De la toux sèche à l'expectoration

De la toux sèche à l'expectoration

1

La toux est une action défensive de notre organisme, par exemple contre des corps étrangers ou de la poussière. Il ne s'agit pas d'une affection à proprement dit, mais plutôt d'un symptôme apparaissant à l'occasion de diverses maladies. Son traitement est tout aussi varié que ses causes. Ainsi, le catarrhe chronique des voies respiratoires nécessite des médicaments différents de ceux utilisés pour une toux aiguë de refroidissement ou une toux convulsive spasmodique.

 Dans le cas d'un refroidissement, il s'agit tout d'abord, en général, d'une toux d'irritation sèche. Après quelques jours, elle se transforme en une toux caractérisée par la formation de mucus et souvent par une très forte envie de tousser. C'est ici qu'intervient à nouveau la ligne de défense ou "l'auto-nettoyage" de l'organisme, puisque l'expulsion du mucus permet également de faire sortir des millions de virus et de nettoyer les poumons (Attention: risque de contagion !)

Toux d'irritation et toux sèche


Des plantes à forte teneur en mucilages, antibactériennes, anti-inflammatoires et apaisantes conviennent tout particulièrement pour les gargarismes et rinçages. Parmi les produits mucilagineux, dont l'efficacité n'est plus à prouver, on trouve la guimauve, le tussilage, le plantain lancéolé et la mousse d'Islande, à partir desquels on prépare des infusions. Ils sont également présents dans de nombreux bonbons pour la toux et autres produits finis.

Toux avec encombrement par du mucus


Il est indispensable de ne pas contenir l'envie de tousser. Bien au contraire, il est bon de tousser et même de cracher le mucus (nettoyage). Les plantes appropriées sont le lierre, l'eucalyptus, le fenouil, le thym, la réglisse et l'anis. Il est conseillé de boire des infusions ou de prendre des préparations telles que «Bronchosan» d'A.Vogel.

Inhalations et bains


L'inhalation de vapeur d'eau légèrement salée et additionnée éventuellement d'huiles essentielles telles que l'épicéa ou le romarin, sert à humidifier les muqueuses. L'huile Po-Ho d'A.Vogel, composée d'huiles essentielles de menthe poivrée, d'eucalyptus, de baies de genièvre, de cumin et de fenouil, peut être utilisée pour des inhalations, ce qui est pratique lorsque l'on est pas chez soi : il suffit d'en déposer quelques gouttes sur un mouchoir et de le respirer profondément. Les bains à base d'aiguilles d'épicéa ou à l'eucalyptus (pas trop chauds !) stimulent la circulation sanguine et facilitent la respiration.

Enveloppements


Les enveloppements apaisants et stimulant la circulation sont particulièrement indiqués en cas de toux et de catarrhe: citons les cataplasmes d'oignons et les enveloppements de pommes de terre. On peut également appliquer sur la poitrine des compresses à base de gingembre (délayer 2 cuillérées à thé de gingembre en poudre dans un demi-litre d'eau chaude; imbiber une compresse pliée de ce mélange, essorer et appliquer sur la peau, éventuellement maintenir chaud à l'aide d'une bouillotte, laisser reposer pendant 45 à 60 minutes).

Bonbons et sirops


Il existe des pastilles ou bonbons à sucer et des sirops contre la toux à base de mousse d'Islande ou d'extrait de bourgeons de sapin aux vertus expectorantes et apaisantes; convient bien aux enfants.

Attention


Veuillez consulter un médecin dans les cas suivants: lorsqu'il s'agit de malades chroniques, de personnes âgées, de nourrissons et d'enfants en bas âge. En cas de douleurs persistantes, de fièvre, de crachats sanglants, de troubles respiratoires renforcés ou de détresse respiratoire.

Nous suivre sur Facebook

0 produit(s) dans le panier