français

Accueil / Thèmes de santé / prostate / Des remèdes à base de plantes peuvent-ils aider en cas d’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) ?

Prostate : les questions fréquemment posées

Des remèdes à base de plantes peuvent-ils aider en cas d’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) ?

On sait que le volume de la prostate tend à augmenter à partir de l’âge de 40 ans. Ce processus s’étend sournoisement au fil des années. Les premiers signes passent inaperçus : envie fréquente d’uriner, jet d’urine plus faible, miction nocturne.

Ensuite, l’homme prend alors conscience que son corps se modifie. C’est le moment propice pour chercher un traitement. Il existe dans le commerce toutes sortes de remèdes promettant de contrer l’hypertrophie de la prostate. Parmi les remèdes naturels, citons les préparations à base d’extraits d’ortie, de pépins de courge, de fruits de palmier de Floride. Les remèdes maison comme les pépins de courge ou l’épilobe à petites fleurs (en infusion) sont connus depuis longtemps dans la sagesse populaire. Aujourd’hui, la science s’intéresse de près aux mécanismes d’action de ces plantes.

Des études scientifiques ont révélé que les remèdes à base d’extraits de palmier de Floride étaient particulièrement efficaces pour traiter les problèmes de HBP et les troubles sexuels qui en découlent. Même si toutes les plantes médicinales agissant sur la prostate ne sont pas encore reconnues par la science, la médecine empirique montre que certaines plantes peuvent constituer une aide précieuse.


0 produit(s) dans le panier

Herbamare: Mon sel, mon goût GN Juni 2016