français

Accueil / Thèmes de santé / Le bilinguisme retarde Alzheimer

Le bilinguisme retarde Alzheimer

Lutter contre Alzheimer par des tâches complexes

1

Selon une étude italienne, ceux qui manipulent deux langues dans leur vie quotidienne retardent le risque de voir apparaître la maladie d'Alzheimer.

Les personnes qui vivent dans le bilinguisme accumulent une réserve cognitive.

Ceux qui s'expriment en deux langues pendant toute leur vie retardent le risque de voir apparaître la maladie d'Alzheimer. Ce sont les conclusions d'une étude menée à l'Université San Raffaele de Milan. Les personnes bilingues se construisent une réserve cognitive qui ralentit le processus de dégénérescence mentale. D'une part, elles activent davantage la substance grise et la substance blanche de leur cerveau, responsables des zones cérébrales de la mémoire et du langage. Il y a donc plus de cellules cérébrales présentes, ce qui compense la perte en cas de destruction de ces cellules due à la démence.
D'autre part, les zones cérébrales sont mieux connectées. Parmi les participants bilingues à cette étude, les premiers symptômes de démence ont été diagnostiqués en moyenne 4,5 à 5 ans plus tard que chez les personnes ne parlant qu'une langue. La musique et les pas de danse complexes peuvent avoir des effets semblables.   

Nous suivre sur Facebook

0 produit(s) dans le panier

Herbamare: Mon sel, mon goût GN Juni 2016