français

Accueil / Thèmes de santé / La vitamine D : elle ne protège pas des maladies chroniques

La vitamine D protège de la démence

0

Un bon apport en vitamine D est essentiel à des os et un système cardiovasculaire en bonne santé (cf. GN 7-8/2013). Dans une vaste étude réalisée auprès de plus de 1 600 seniors de 65 ans et plus, des chercheurs de l’Université britannique d’Exeter ont en effet démontré que la vitamine D avait une incidence sur la démence liée à l’âge et la maladie d’Alzheimer.

Au début de l’étude, les participants étaient tous capables de marcher sans aide et personne ne souffrait de démence liée à l’âge, de pathologies cardiovasculaires ou de suites d’une attaque cérébrale.

Par rapport aux sujets bénéficiant d’un bon apport en vitamine D, les chiffres ont montré que le risque de démence de type Alzheimer ou autre était augmenté de moitié en cas de carence légère en vitamine et même doublé en cas de forte insuffisance.

La raison : une production de vitamine par la peau moins efficace avec l’âge et un rayonnement solaire déficient en hiver.

Il reste à savoir, à l’appui d’autres études, s’il est possible d’influer sur ce type de maladie par la consommation de poisson gras ou de préparations à base de vitamine D. Les chercheurs recommandent des concentrations supérieures à 50 nanomol par litre (20 nanogrammes par mililitre) pour avoir un esprit sain au grand âge. 

Quelle: scinexx.de

Nous suivre sur Facebook

0 produit(s) dans le panier