français

Accueil / Thèmes de santé / Echinacée pour les enfants

La digitoponcture pour les enfants

Légères pressions, soulagement rapide

1

Rhumes, maux de ventre, nervosité : l’âge tendre est riche en petites douleurs désagréables. La plupart de ces petits bobos peuvent être facilement et rapidement traités par digitoponcture.

Route de la gaîté, étang du vent, ange du ciel, réservoir de la terre : cela sonne aussi imaginaire qu’un index des villes d’un roman fantastique, mais il s’agit en fait de points du corps précis, utilisés en digitoponcture afin de rétablir la santé et le bien-être.
À la grande joie des parents à l’Est comme à l’Ouest, les enfants réagissent remarquablement bien à la technique éprouvée de pression par les doigts, qui n’entraîne aucun effet secondaire.

Auteure : Petra Horat Gutmann

Débloquer l’énergie

« Dans le pire des cas, l’effet escompté ne se produit pas. Il arrive bien plus souvent que l’on constate avec étonnement que la digitoponcture fonctionne », affirme Susanna Zbinden, thérapeute en digitoponcture dans le quartier de Seebach à Zurich.

« Généralement, l’enjeu en digitoponcture est de débloquer l’énergie, explique Madame Zbinden. Lorsque l’énergie (le Qi) circule, une sensation de chaleur, de légers picotements ou des pulsations dans le corps se font ressentir. Les tensions se défont alors, la douleur s’efface ».

Différentes voies, un seul objectif

Cet effet guérisseur peut s’obtenir de différentes façons : certaines méthodes de digitoponcture privilégient le palpé, la friction ou le tapotement, d’autres préfèrent utiliser de légères pressions douces. Enfin, il existe également la digitoponcture « Dao », pratiquée par Susanna Zbinden. Le bout de l’index et du majeur des deux mains sont alors posés sur deux points précis (points de pression) et maintenus pendant une à deux minutes.

Ensuite, l’autre côté du corps est traité, à part si les points de pression se situent sur la partie médiane du corps.

« L’avantage avec la digitoponcture « Dao » réside dans le fait qu’elle libère l’énergie, qui circule ensuite naturellement d’un point à l’autre, explique notre spécialiste, âgée de 56 ans. L’objectif du traitement est alors atteint : le blocage énergétique est éliminé, le Qi circule de nouveau, et peut remplir ses multiples fonctions dans l’organisme ».

Ressentir le Qi

Susanna Zbinden possède la faculté de ressentir du bout de ses doigts le déblocage du Qi. Cela requiert au préalable une longue expérience en digitoponcture. Reste qu’il est important de connaître les principaux points de pression, et d’en faire l’expérience au quotidien. Quelques précautions sont tout de même à observer :

  • La pression des doigts sur les enfants ne doit être exercée que dans la mesure où elle est perçue comme agréable.
  • Chez les très jeunes enfants et les nourrissons, une pression du bout des doigts pendant vingt à trente secondes sur les points de pression est généralement suffisante.
  • Ne jamais pratiquer de digitoponcture sur un enfant fiévreux ! Les stimulis que cela entraîne pourraient surmener le jeune organisme déjà en surchauffe.
  • En cas de douleurs tenaces, qui ne s’améliorent pas, il faut consulter un médecin.

Points essentiels à retenir

La digitoponcture utilise une série de points qui influencent efficacement l’énergie vitale. Ces « points essentiels » sont fréquemment utilisés, pour toutes sortes de douleurs et de maladies. Il est primordial de retenir que la position des points de pression du corps est désignée par « largeur du pouce » et « largeur du doigt », et que ces indications correspondent toujours à la largeur du pouce ou du doigt du (jeune) patient !

Nous suivre sur Facebook

0 produit(s) dans le panier