français

Thymus vulgaris

Histoire

D'après Tschirch, le nom thymus vient de l'égyptien ancien tham ou thm, désignant en Egypte une espèce de thym utilisée entre autres pour le lavage des morts. Plus tard, le mot grec thýmos fut latinisé en thýmus. Vulgaris est un mot latin qui signifie «vulgaire». Les noms utilisés coïncident souvent avec ceux du serpolet (thymus serpyllum), plante sauvage de la même famille. Le thym est déjà cité comme médicament par Galien, Aetius, Dioscoride et Pline. On suppose que le thym franchit les Alpes vers 1100 ap. J.-C., apporté par desmoines bénédictins. Il n'est pas mentionné dans les listes des plantes médicinales antérieures.   On le retrouve avec certitude chez Albertus Magnus, Sainte Hildegarde de Bingen et Trotula, qui célèbrait ses vertus en particulier comme remède contre la coqueluche.

Caractéristiques botaniques

Avec ses branches ramifiées et souvent ligneuses, le thym forme un arbustre nain de 20 à 40 cm de haut. Les feuilles minuscules sont étroites et linéaires ou elliptiques, velues en dessous et souvent enroulées au bord; elles poussent en opposé sur de courtes tiges portant elles-mêmes de toutes petites feuilles annexes. Dans les aisselles supérieures, les petites fleurs labiées roses for ment de faux verticilles touffus. Toute la plante a une odeur agréable et aromatique. Les graines sont de petites noix rondes   que les fourmis transportent dans leur fourmilière, en partie pour les y planter et se préserver ainsi des agents pathogènes. La floraison a lieu de mai à juillet.

Habitat

Le thym est originaire des pays méditerranéens et balkaniques et du Caucase; on le cultive maintenant dans de nombreuses régions subtropicales. Au nord des Alpes, il ne résiste pas à l'hiver. Les espèces adaptées aux climats rudes sont le thym d'hiver,   le thym de montagne et le serpolet. Le thym espagnol à fleurs blanches (thymus zygis), que l'on trouve surtout dans la péninsule ibérique, est égale ment considéré comme une plante officinale.

Mode d'utilisation

Le laboratoire Bioforce utilise les sommités fleuries du thym frais, provenant de ses propres cultures biologiques, pour la production d'un extrait à base d'alcool. La récolte a lieu de juin à septembre. Le thym est aussi très apprécié en infusion et comme épice. Son huile essentielle est également utilisée en médecine.

 
 
Nous suivre sur Facebook

imprimerprint-icon

0 produit(s) dans le panier