français

 

Symptômes

L’hyperplasie bénigne de la prostate apparaît vers 40 ans environ. Pratiquement tous les hommes sont concernés par ce problème, seule la rapidité de l’évolution pouvant varier. La croissance de la prostate provoque un rétrécissement de l’urètre. Il en résulte un jet urinaire plus faible, la vessie ne se vidant plus entièrement.

Parmi les symptômes typiques :

  • besoin fréquent d’uriner
  • insomnies accompagnées de besoin d’uriner
  • déclenchement laborieux de la miction
  • jet urinaire plus faible - miction prolongée
  • sensation d’avoir la vessie encore pleine
  • pertes d’urine post-mictionnelles alors que la vessie devrait être vide
  • douleurs et sensations de brûlure en urinant

Causes

À ce jour, l’on ne connaît pas encore les raisons exactes de l’hyperplasie de la prostate. On suppose qu’en raison des changements hormonaux, la testostérone (une hormone masculine) et la dihydrotestostérone (sa forme active) jouent un rôle décisif dans l'évolution de l'hyperplasie bénigne des tissus prostatiques. Des nouvelles connaissances montrent de plus que les processus d'inflammation de la prostate ainsi que les facteurs de croissance représentent des facteurs d'influence importants dans l'hyperplasie bénigne de la prostate.

Conséquences éventuelles

Non traitée, une affection de la prostate empêche la vessie de se vider complètement. Le volume d’urine résiduelle augmente, ce milieu chaud réunissant des conditions idéales pour la prolifération de bactéries. Ceci peut donc déclencher une infection des voies urinaires, douleurs et fièvre en étant les symptômes. Le stade final de l’hyperplasie bénigne de la prostate peut provoquer une rétention aiguë d’urine qui est extrêmement douloureuse.

imprimerprint-icon

0 produit(s) dans le panier