français

Traitement de l’hyperplasie bénigne de la prostate

Traitement de l’hyperplasie bénigne de la prostate

Une attitude ouverte par rapport aux troubles de la prostate et un traitement précoce permettent d'enrayer l'évolution de la maladie et d'éviter des symptômes gênants. Pour traiter les troubles de la prostate, on distingue le traitement médicamenteux de l'intervention chirurgicale.


Le traitement médicamenteux


Inhibition de la 5-alpha-réductase

Les «finastérides» et les «dutastérides», des principes actifs synthétiques, provoquent l'inhibition de la 5-alpha-réductase dans l'organisme masculin. Ceci réduit la transformation de la testostérone (une hormone masculine) en dihydrostestostérone (sa forme active) et permet de freiner la prolifération du tissu prostatique. La diminution de la libido et les troubles érectiles comptent parmi les effets secondaires connus des inhibiteurs de la 5-alpha-réductase. Les «finastérides» et les «dutastérides» s’obtiennent sur prescription médicale.

Alpha-bloquants sélectifs

Les alpha-bloquants réduisent la tension musculaire et entraînent un relâchement de la musculature de la vessie, de la prostate et des urètres. Ce traitement ne diminue pas le volume de la prostate, mais il facilite le passage de l'urine. Des effets secondaires tels que des problèmes éjaculatoires ou des troubles cardiovasculaires peuvent se manifester suite à la prise de ces médicaments. Les alpha-bloquants sélectifs doivent être prescrits par un médecin.

Phytothérapie – les extraits de palmier nain

L'emploi d'extraits des fruits de palmier nain (lat. Serenoa repens) est de plus en plus fréquent dans le traitement des troubles de la prostate. La plante médicinale a le même effet que le «finastéride» une substance chimique-synthétique, et agit ainsi comme inhibiteur modéré de la 5-alpha-réductase. A côté de cette influence sur l'équilibre hormonal, les préparations à base d'extraits des fruits de palmier nain agissent sur les processus inflammatoires et les facteurs de croissance participant également à l'hyperplasie de la prostate. Contrairement aux inhibiteurs chimiques-synthétiques de la 5-alpha-réductase, le traitement par extraits des fruits de palmier nain n'entraîne pas de perte de libido ou de troubles érectiles. Pour cette raison, les préparations à base d'extraits de palmier nain sont considérés comme un traitement médicamenteux important dans la lutte contre les troubles de la prostate légers à modérés.

Si aucune amélioration des symptômes ne se manifeste après 4 à 6 semaines de traitement par des produits à base d'extrait de palmier nain, il faut consulter un médecin.

L'intervention chirurgicale

Une opération est nécessaire lorsque la réponse au traitement médicamenteux est trop faible ou que l’hyperplasie de la prostate est trop avancée.

On distingue les méthodes d'intervention suivantes :

Prostatectomie transurétrale (TURP)

Dans le langage populaire, la TURP est décrite comme la «petite opération de la prostate». Il s'agit de la méthode la plus fréquemment utilisée dans l'hyperplasie bénigne. La méthode consiste à retirer le tissu prostatique couche après couche à l'aide de courant à haute fréquence ou du laser en passant par l'urètre.

Prostatectomie ouverte

Dans le langage populaire, la prostatectomie ouverte est décrite comme la «grande opération de la prostate». Cette intervention est indiquée pour les prostates très grosses pour lesquelles la méthode passant par l'urètre n'est plus possible. Pour cette intervention, une incision abdominale est nécessaire.

Thermothérapie transurétrale

Pour la thermothérapie transurétrale, on utilise l'énergie des micro-ondes pour atteindre la prostate par un cathéter introduit dans l'urètre. Le tissu prostatique qui se trouve le long du cathéter est fondu à env. 80° C.

Nous suivre sur Facebook

0 produit(s) dans le panier