français

/ / / Les dix principes d’A.Vogel pour une alimentation saine

Les dix principes d’A.Vogel pour une alimentation saine

L’alimentation doit être au service de la santé

1. Manger mieux

Manger doit faire plaisir tout en préservant la santé. C’est d’autant plus le cas si la qualité des produits est bonne et qu’ils proviennent de l’agriculture biologique, sans traitement industriel superflu.

2. Manger équilibré

Nourrissez-vous d’aliments complets, riches en fibres, en vitamines et en minéraux. Veillez à n’utiliser que des bonnes huiles végétales pressées à froid – huile d’olive, de colza, de pépins de raisin, de germes de blé. Le poisson contient aussi de précieux acides gras oméga 3.

poisson

3. Manger lentement

Bien mâcher favorise la digestion. Prenez votre temps à table. Se détendre avant le repas, bien mastiquer et saliver en mangeant, puis faire une promenade digestive, voilà qui a des effets positifs au niveau de l’estomac, de l’intestin et de la silhouette, ainsi que sur tout l’organisme.

4. Manger frais

Utilisez des produits frais et préparez-les avec précaution pour qu’ils fournissent un maximum de substances vitales. Cuisinez de préférence en petites quantités pour manger des choses fraîches. Les plats tout prêts et les produits précuits n’ont pas leur place dans la bonne cuisine de santé ; ils contiennent pour la plupart des additifs inopportuns.

5. Manger basique

Mangez des crudités et faites de temps en temps une journée jus, une journée fruits, une journée choucroute ou une journée riz. Ce type de régime constituait pour Alfred Vogel une méthode efficace pour entretenir les intestins et préserver son bien-être. Selon Alfred Vogel, les aliments à excédent basique et les crudités sont ce qu’il y a de meilleur pour la santé. Les journées légumes désacidifient l’organisme.

6. Boire davantage

Réduisez votre consommation de café et d’alcool, renoncez au tabac. Ils sont néfastes pour l’estomac, l’intestin et le foie. L’alcool a beaucoup de calories. Buvez à la place davantage d’eau, de boissons au petit-lait ou de tisanes. Les boissons sucrées ne sont pas une bonne alternative.

boivre plus

7. Assaisonner mieux

Surveillez de temps en temps votre consommation de sel et prenez l’habitude d’assaisonner plus souvent avec des herbes, des germes, des jeunes pousses, du raifort, de l’ail, du jus de citron et des épices. Cela préservera vos nerfs gustatifs et votre santé.

8. Manger sciemment

Mangez seulement quand vous avez vraiment faim. Il vaut mieux écouter son corps et ne manger que lorsque la faim se fait sentir. Évitez de manger en toutes occasions, par désœuvrement, par frustration, par habitude ou en raison de contraintes sociales.

9. Manger moins

L’alimentation complète est plus nutritive et rassasie pendant plus longtemps. Mangez donc moins puisque vos besoins en calories sont réduits. Étant donné le peu d’efforts physiques que nous faisons aujourd’hui, nos dépenses énergétiques sont moins importantes. Nous avons tendance à manger trop de bonnes choses, malgré ce manque de mouvement, car les tentations sont constantes et multiples.

10. Manger ensemble

Ne mangez pas tout seul. La convivialité est un plus dans tous les domaines : appétit, délectation, bien-être. L’aspect social des repas est souligné si l’on en fait de petites cérémonies quotidiennes ou des rites réunissant toute la famille.

Manger ensemble

Nous suivre sur Facebook

0 produit(s) dans le panier